fbpx

Maîtriser vos démangeaisons

Les démangeaisons

Tellement humain

Connaissez-vous la règle qui dit que cinq minutes de grattage retardent l’effet du traitement de 15 jours ? Dans le cas où cette règle serait valable pour le psoriasis, c’est cher payé non ?

Excédé par cette sensation de démangeaison qui vous gangrène, vous n’y tenez plus et vous cédez à la tentation. Bien entendu, cela fait du bien. Mais c’est provisoire. En vous grattant, vous provoquez des lésions de la structure de l’épiderme ce qui stimule des cellules inflammatoires qui, à leur tour, provoquent des démangeaisons. Il s’agit d’un cercle vicieux, car plus on gratte, plus cela démange (cela ressemble étrangement à une piqûre de moustique…).

Le vrai visage des démangeaisons

Les démangeaisons ont une réelle influence sur le quotidien des patients. Comme on ne sait comment y réagir, les démangeaisons engendrent de la nervosité chez les personnes qui en souffrent et les soumet à un stress qui peut être extrême. Alors, on se fait mal, on se gratte copieusement, jusqu’à sang et ce sont d’autres récepteurs qui captent non plus les démangeaisons mais la douleur. Mais ce n’est que transférer le problème car la rémission n’est que momentanée. De plus, les blessures occasionnées sont plus vulnérables aux agressions extérieures et aux infections. Et c’est à nouveau le cercle vicieux puisque ces dernières entraînent des inflammations et donc à nouveau des démangeaisons.